Documenta

Après six mois d’un travail collectif intense, notre projet pour la quinzième édition de la documenta fifteen est presque prêt !

Dans l’espace dédié aux Archives des luttes des femmes en Algérie, nous avons fait le choix de raconter, à partir des archives retrouvées et numérisées au cours des trois dernières années, une partie centrale de l’histoire du mouvement des femmes algériennes, allant du début des années 1980 au début des années 1990. En particulier la séquence 1989-1992, au cours de laquelle l’activité politique et militante fut une des plus intenses et des plus prolifiques.
Réalisation d’une vidéo par Sofiane Zouggar et Saadia Gacem, Alger, mars 2022.
Le récit mobilise divers matériaux et supports : reproductions de documents produits dans le cadre des collectifs et associations féministes algérien·ne·s, affiches, photographies, vidéos et entretiens filmés avec des militantes… Nous avons aussi voulu donner un aperçu de notre pratique et du travail que nous réalisons avec les archives et auprès de leurs détentrices.
 
L’exposition sera visible pendant les 100 jours de la documenta, du 18 juin au 25 septembre 2022, à Kassel, en Allemagne.
 
Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé et aidé à la réalisation de ce projet d’exposition et de publication, à commencer par celles qui nous ont autorisé à reproduire les documents qu’elles conservent et en faire archive. Merci également aux équipes de la documenta et au collectif Ruangrupa de nous permettre de réaliser un rêve.
 
L’équipe – Awel Haouati, Saadia Gacem, Lydia Saïdi – a travaillé en collaboration avec les équipes artistique et de production de la documenta ainsi que de nombreux contributeurs, dont, pour l’exposition en particulier, Amine Kouti pour la scénographie et les vidéos, Hichem Merouche, Sofiane Zouggar, Khadidja Markemal pour la réalisation des vidéos et des entretiens filmés, et Walid Bouchouchi sur le graphisme.
 
Quelques photographies des coulisses de la préparation de notre exposition :
 
Photographie mise en avant : capture d’écran de la vidéo “Gestes d’archives”, Sofiane Zouggar, Saadia Gacem, Archives des luttes des femmes, 2022.
 
Numérisation de documents à Paris.
Dans l’atelier du photographe Rafik Zaïdi, mars 2022.
Tournage d’un entretien avec Feriel Lalami, avec Amine Kouti et Rémy Constantin, Saint-Denis, mars 2022.

Archives des luttes des femmes en Algérie – documenta 15

Archives des luttes des femmes en Algérie prendra part à la quinzième édition de la documenta, qui se tiendra à Kassel (Allemagne) du 18 juin au 25 septembre 20221. La direction artistique est menée par le collectif d’artistes indonésien Ruangrupa, qui a choisi de fonder la documenta sur les valeurs et les idées du “lumbung” : littéralement “grange ou grenier à riz”, un bâtiment collectif dans l’Indonésie rurale dans lequel sont stockées les récoltes d’une communauté pour être redistribuées par la suite. En prenant cette idée pour point de départ, la documenta place les principes de collectivité, de constitution de ressources et de distribution équitable au cœur du processus, et regroupe des participants – artistes, collectifs, projets d’archives etc. – dont la pratique et la réflexion font écho au lumbung.

Le projet que nous développons en collaboration avec l’équipe de la documenta sera visible à Kassel pendant 100 jours.

Les différents participants, regroupés en plusieurs « majlis » (assemblées), sont appelés à travailler ensemble, à mettre en commun des idées et des ressources pour créer des passerelles entre les pratiques de chacun et développer des projets en commun. Archives des luttes des femmes en Algérie fait partie d’un majlis avec d’autres collectifs et initiatives, comme la librairie indépendante, populaire et orale Keleketla ! (Afrique du Sud), le projet The Black Archives (Pays-Bas), le laboratoire artistique itinérant Siwa plateforme – L’Economat Redeyef (Tunisie) ou encore Asia Art Archive (Hong Kong).

Les projets et les activités de ce groupe se tiendront à l’intérieur et à l’extérieur du musée Fridericianum, transformé pour l’occasion en une forme d’« école » (Fridskul).

  1. La documenta est une exposition majeure d’art contemporain qui se tient tous les cinq ans à Kassel. []

Alger, archipel des libertés. Exposition au FRAC d’Orléans, du 3 juin 2021 au 2 janvier 2022.

Les Archives des luttes des femmes en Algérie participent à l’exposition collective “Alger, archipel des libertés” qui se tient depuis le 3 juin au FRAC Centre-Val de Loire, à Orléans (France), et se poursuivra jusqu’au 2 janvier 2022. L’exposition présente les travaux d’une quinzaine d’artistes dont les réflexions puisent dans les mémoires des luttes et des révolutions en Algérie et ailleurs sur le continent africain. Bien que notre projet ne soit pas artistique à proprement parler, nous nous sommes vues proposer d’y participer avec des documents faisant écho aux thématiques abordées dans les oeuvres exposées.
 
Pour cette première expérience d’exposition (que nous comptons bien renouveler dans quelques années, en Algérie), nous avons choisi de présenter 83 reproductions de documents issues de notre fonds numérique actuel. Les documents originaux se trouvent en Algérie et – en dehors de quelques documents qui nous ont été donnés – appartiennent aux productrices, aux militantes, et sont conservés par ces dernières.
 
Nous tenons donc à remercier Zoulikha Benzine / Souad Inal, Laouia Choualhi, Lynda Djouaher , Soumia Salhi , Dalila Ziani, ainsi que Tania Maria Elisa, pour leur confiance et leur générosité.
 
 
Installation des Archives des luttes des femmes. Scénographie : FRAC (L’écran est un film de l’artiste Marwa Arsanios projeté dans la même salle).
Plusieurs critères ont présidé à la sélection de ces documents, qui s’est faite entièrement à distance avec l’équipe du FRAC d’Orléans. D’abord, nous avons fait en sorte à ce que soient représentés différents collectifs et associations de lutte pour les droits des femmes, féminin.e.s et féministes : collectifs de Moudjahidates, Association pour l’émancipation des femmes (AEF), Association pour l’égalité des femmes devant la loi, fondées à Alger, Association Tighri n’Tmettut (« le cri de la femme », en kabyle), de Tizi-Ouzou, association Voix de femmes de Boumerdès…
Nous avons choisi de montrer quelques documents fortement visuels : affiches, tracts, couvertures de revues particulièrement graphiques.
Enfin, une partie des documents exposés s’organisent en cinq thématiques, associées à des événements récurrents dans les documents que nous avons retrouvés. 
 
  • La mobilisation des Moudjahidates contre le Code de la famille, en 1982.
  • La première Rencontre nationale des associations et collectifs de femmes en 1989, au cours de laquelle fut créée la Coordination nationale des associations de femmes.
  • La manifestation du 8 mars 1990 à Alger, désignée par les actrices comme la première manifestation d’envergure des associations et collectifs de lutte pour les droits des femmes, et la dernière grande marche avant l’interruption de l’expérience démocratique en 1992 et le début de la guerre des années 1990. La marche fut précédée d’un “gala” organisé à la salle de cinéma L’Afrique, dans le centre-ville d’Alger, qui rassembla de nombreuses femmes de différentes régions du pays.
  • La campagne menée par la Coordination nationale des associations de femmes contre la loi électorale de 1990, qui permettait aux hommes de l’entourage d’une femme de à sa place en présentant une procuration.
  • Enfin, la mobilisation des associations de femmes contre la guerre d’Irak, manifestation d’une ouverture sur l’actualité politique et les problématiques d’égalité hommes-femmes à une échelle internationale.
Panneau consacré à la date du 8 mars 1990 : affiche “Femmes en lutte”, couverture de revue et fascicules, appels (AEF, Voix de femmes…), photographies de la manifestation à Alger et du gala au cinéma L’Afrique.
Couverture d’un fascicule datant de 1978, par “groupe de femmes algériennes”. À gauche : couvertures de numéros de la revue Présence de femmes (1984 à 1987).

Le reste des éléments exposés est composé de reproductions de couvertures de dépliants, livres, revues et agendas, affiches, déclarations et appels sur des sujets divers : défense de la mixité à l’école, violences à l’encontre des femmes, réforme du Code de la famille, sensibilisation aux droits des femmes, à la contraception, ou encore la rencontre des associations maghrébines de femmes à Tunis en 1990.

L’idée maîtresse de cette sélection est de donner un large aperçu de notre projet, ainsi que de rendre compte de la diversité des sujets de mobilisation des associations de femmes et de la richesse des formes de documents que ces groupes produisaient, parfois de manière artisanale, et en faisant appel à des artistes pour illustrer leurs publications.

Aperçu de l’article des Archives des luttes des femmes publié dans le catalogue de l’exposition.

Nous avons par ailleurs eu la possibilité de présenter le projet de façon plus développée dans un texte publié dans le livret de l’exposition, édité par le FRAC, dont une version est disponible ici

Si vous avez l’occasion de passer par Orléans, nous vous invitons vivement à aller voir l’exposition, qui s’étend sur trois étages. Notre espace se situe au rez-de-chaussée, encadré par les oeuvres des artistes Fatima Mazmouz, Fil Anthropia, l’autre corps de la résistance (installation, 2020) et Marwa Arsanios, Have you ever killed a bear or Becoming Jamila (film, 2014).

L’exposition des Archives des luttes des femmes a été préparée par Saadia Gacem, Awel Haouati, Lydia Saidi, en collaboration avec l’équipe du FRAC, que nous remercions chaleureusement pour son intérêt pour le projet et son invitation : le commissaire d’exposition Abdelkader Damani, la commissaire associée Nadira Aklouche-Laggoune, Nabila Métaïr, coordinatrice artistique générale, Beatriz Forti, chargée de projets expositions, Marie Lefèvre, régisseuse, ainsi que l’ensemble de l’équipe du FRAC.

Article du livret : Awel Haouati.

Photographies du livret : Hichem Merouche.

Pour en savoir plus sur l’exposition : https://www.frac-centre.fr/…/dans…/alger/alger-1366.html
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search