Publication – Archives des luttes des femmes en Algérie

La première publication des Archives des luttes des femmes en Algérie est sortie de chez l’imprimeur il y a maintenant un peu plus d’un mois. Elle a été réalisée dans le cadre de notre participation à la documenta 15 (à Kassel, en Allemagne) . En trois langues (français, anglais, arabe), elle regroupe des reproductions de documents produits par des collectifs et des associations féminines et féministes, durant une séquence historique particulièrement dense et prolifique de l’histoire du mouvement des femmes algérien, entre 1988 et 1993, des photographies documentant certaines de leurs actions et mobilisations et des textes. En 1989, une brève ouverture démocratique permet à de nombreux collectifs et associations de femmes d’exister légalement et plus librement qu’au temps du parti unique. La publication rassemble des photographies et des documents – dont certains furent fondamentaux dans l’évolution du mouvement – issus de cette période d’intense activité politique et militante. Par cette contribution, nous entendons donner accès à des documents encore jamais exhumés, et offrir ainsi des éléments de compréhension et de réflexion sur l’histoire du mouvement des femmes en Algérie.
 
 

Cliquer sur la quatrième de couverture pour lire le résumé.

La publication a été réalisée grâce au soutien de la documenta.

La maquette et le graphisme ont été réalisés par Walid Bouchouchi / Akakir Studio, que nous remercions chaleureusement pour ce travail.

Coordonnée par Awel Haouati, la publication réunit des contributions écrites de cette dernière et de Feriel Lalami. 
 
Les photographies de notre travail sur les archives ont été réalisées par Sonia Merabet, Hichem Merouche, Sofiane Zouggar.
 
Les photographies d’archives sont de Rafik Zaïdi (qui signe la photographie de couverture) et d’un photographe à ce jour non identifié (archives L. Choualhi). 
 
L’équipe Archives des luttes des femmes en Algérie – Saadia Gacem, Awel Haouati, Lydia Saïdi – tient à remercier l’ensemble des personnes qui ont aidé et contribué à la réalisation de la publication : merci à Zoulikha Benzine, Souad Inal, Caroline Sakina Brac de la Perrière, Laouia Choualhi, Habiba Djahnine, Feriel Lalami, Soumia Salhi et Dalila Ziani de nous avoir permis de reproduire les documents qu’elles conservent, d’avoir soutenu et compris notre démarche.
 
Merci également à toutes les personnes qui ont aidé à la réalisation de l’ouvrage, qui ont traduit, relu, corrigé les textes ou réalisé des images de notre travail sur les archives : Sarah Ahnou, Louisa Aït Hamou, Hamdi Baala, Salah Badis, Nesrine Dahmoun, Nada Diane Fridi, Sonia Merabet, Hichem Merouche, Larbi Nekkab, Chloé Nejma Rondeleux, Sofiane Zouggar.
Enfin, merci au collectif ruangrupa, à l’ensemble de l’équipe artistique de la documenta fifteen et à l’équipe de production de la documenta.
 
Des exemplaires sont actuellement disponibles à Kassel, à la documenta : au Lumbung Kios, König Bookstore à ruruHaus, et le seront durant toute la durée de la documenta, du 18 juin au 25 septembre 2022.
 
L’autre partie sera diffusée en Algérie ainsi que dans d’autres pays prochainement. Nous communiquerons l’information dès que les livres seront disponibles.

Documenta

Après six mois d’un travail collectif intense, notre projet pour la quinzième édition de la documenta fifteen est presque prêt !

Dans l’espace dédié aux Archives des luttes des femmes en Algérie, nous avons fait le choix de raconter, à partir des archives retrouvées et numérisées au cours des trois dernières années, une partie centrale de l’histoire du mouvement des femmes algériennes, allant du début des années 1980 au début des années 1990. En particulier la séquence 1989-1992, au cours de laquelle l’activité politique et militante fut une des plus intenses et des plus prolifiques.
Réalisation d’une vidéo par Sofiane Zouggar et Saadia Gacem, Alger, mars 2022.
Le récit mobilise divers matériaux et supports : reproductions de documents produits dans le cadre des collectifs et associations féministes algérien·ne·s, affiches, photographies, vidéos et entretiens filmés avec des militantes… Nous avons aussi voulu donner un aperçu de notre pratique et du travail que nous réalisons avec les archives et auprès de leurs détentrices.
 
L’exposition sera visible pendant les 100 jours de la documenta, du 18 juin au 25 septembre 2022, à Kassel, en Allemagne.
 
Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé et aidé à la réalisation de ce projet d’exposition et de publication, à commencer par celles qui nous ont autorisé à reproduire les documents qu’elles conservent et en faire archive. Merci également aux équipes de la documenta et au collectif Ruangrupa de nous permettre de réaliser un rêve.
 
L’équipe – Awel Haouati, Saadia Gacem, Lydia Saïdi – a travaillé en collaboration avec les équipes artistique et de production de la documenta ainsi que de nombreux contributeurs, dont, pour l’exposition en particulier, Amine Kouti pour la scénographie et les vidéos, Hichem Merouche, Sofiane Zouggar, Khadidja Markemal pour la réalisation des vidéos et des entretiens filmés, et Walid Bouchouchi sur le graphisme.
 
Quelques photographies des coulisses de la préparation de notre exposition :
 
Photographie mise en avant : capture d’écran de la vidéo “Gestes d’archives”, Sofiane Zouggar, Saadia Gacem, Archives des luttes des femmes, 2022.
 
Numérisation de documents à Paris.
Dans l’atelier du photographe Rafik Zaïdi, mars 2022.
Tournage d’un entretien avec Feriel Lalami, avec Amine Kouti et Rémy Constantin, Saint-Denis, mars 2022.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search